Warning: session_start(): open(/home/clients/f866279467a841248d6f3b7962424113/tmp/sess_5e099879f1b066bad7c9a20997dbbba3, O_RDWR) failed: Disk quota exceeded (122) in /home/clients/f866279467a841248d6f3b7962424113/festivals/wp-content/plugins/unyson/framework/includes/hooks.php on line 258

Warning: session_start(): Failed to read session data: files (path: /home/clients/f866279467a841248d6f3b7962424113/tmp) in /home/clients/f866279467a841248d6f3b7962424113/festivals/wp-content/plugins/unyson/framework/includes/hooks.php on line 258
L’artiste suisse | Fréquence Banane Live

Interview B77: l’émergence de la scène Fribourgeoise ?

Duo d’électropop Fribourgeois, B77 prend de plus en plus d’ampleur sur la scène Suisse. Après la sortie de leur dernier EP intitulé sobrement “Fleur” cette année, B77 est paré pour attaquer les scènes des festivals de Suisse. Et c’est aujourd’hui à la 44ème édition du Paléo Festival que nous avons pu rencontrer les deux artistes. Entre Stranger Things et Kanye West, ils ne manquent certainement pas d’inspiration!...

Mister Milano et la mélancolie de la fin du Festival

Mister Milano, le groupe italo-suisse, a offert samedi un show festif, énergique et coloré au Dôme. Le public était heureux, la musique entraînante et l’ambiance superbe. Mais qui est Mister Milano ? Le projet Mister Milano est né sur les scènes de théâtre, à New York d’où il s’est développé pour s’affirmer aujourd’hui comme un groupe à part entière, unique et fantastique. L’objectif du trio suisse ? Mettre fin aux vieux clichés de la discothèque afin de créer son propre style ; la pop dite de Fazzoletti; de la pop pour mouchoirs en papier, une musique mélancolique pour pleurer tout en dégustant une cassatta sicilienne. Et le style? Le groupe produit de l’électro-pop kitsch italienne des années 80 à grand renfort de beats hip-hop entraînants et d’orgues 70’s d’Allemagne de l’Est. Le trio nous chante l’Italie des footballeurs et des rédactions corrompus, des grands barons de la télévision italienne devenus présidents trop souvent séduisant de jeunes filles lors des soirées « bunga, bunga » et de l’Italie face à la crise migratoire ; de migrants perdant leur sang sur des clôtures de frontières ou dérivant désorientés dans de petites barques en bois en Méditerranée. En 2016, le trio part enregistrer son premier album en Oregon. Loin d’être une collection de titres rock standards, cette production détonne de par l’originalité de la démarche artistique et la qualité des mélodies. Et c’est justement cette qualité sonore en plus des paroles engagées qui a séduit le publique au Paléo. Après près d’une heure de spectacle, les fans sont repartis “la tête pleine de rêves”, comme me l’a confié Sabine B., et son groupe d’amies, venus du Tessin pour...

S.O.S, tiens-toi prêt !

Décidément, le Paléo ne fait pas les choses à moitié en termes d’artistes suisses. Je dirais même que niveau rap suisse, Paléo a frappé très fort cette année ! Après Xtrem Tour, c’est au groupe bernois S.O.S d’enflammer la scène du Club Tent.  Ce sont probablement les seuls artistes suisses du Paléo qui soient alémaniques. En bref, on ne comprend pas grand chose à ce qu’ils racontent lorsqu’il rappent. Mais comme les suisses allemands ont un meilleur niveau de français que notre allemand à nous les romands, S.O.S arrive à communiquer une énergie incroyable avec le public ! En effet, le Club Tent s’est retrouvé happé par la good vibe du groupe ! Des jeunes, des moins jeunes, des plus âgés, des bernois, des zurichois, des romands, bref tout le public a kiffé la performance. Le groupe S.O.S, constitué de Dawill et Nativ a déjà eu l’occasion de se produire à Frauenfeld et au Royal Arena en 2017. Mais c’est depuis l’année 2015 que les artistes montent en flèche dans le paysage hip-hop alémanique. Avec leur performance d’hier, S.O.S s’est imposé comme une grosse claque en Romandie ! Sur des prods’ trap très actuelles mais parfois aussi sur du bon boom bap (pour le plaisir des anciens), impossible de ne pas sauter, secouer la tête, et lever les bras avec S.O.S. Encore une belle surprise au Paléo !  ...
Xtrem Tour, ou l’art d’imposer la Suisse dans le rap game

Xtrem Tour, ou l’art d’imposer la Suisse dans le rap game

Hier soir, dans un Club Tent en ébulition, le XTREM Tour emmené par Makala, Slimka et Di-Meh a mis tout le monde d’accord. Les trois genevois ont confirmé qu’ils étaient bel et bien les patrons du rap helvète, retour sur un concert explosif. 16h, dans la chaleur moite de l’Espace Presse, Makala, Slimka et Di-Meh offrent aux journalistes présents un Show Case déchaîné. Les gars sont présents, rappent vite, les punchlines sont percutantes, et ça a pour mérite de réveiller les plus amorphes d’entre nous. Ca promet pour le vrai show, qui devait se tenir à 22:45 sous le Club Tent. 22:30, la foule est déjà bien compacte, les bras se lèvent, ça saute, ça crie d’une seule voix les paroles que tous connaissent déjà par coeur. On patiente encore 30 minutes, la tension est de plus en plus palpable quand enfin, le son enfle. Le DJ balance le beat et voilà, le feu prend. XTREM Tour, c’est l’association de trois rappeurs genevois, qui balance un rap déchainé très moderne. Il faut noter également que ces trois-là sont les seuls à porter l’étendard du rap francophone suisse à l’étranger. Les mecs sont reconnus et à juste titre. À chacun son personnage, sa façon de bouger et la manière dont sont formulés ses couplets. Makala  porte une chemise ouverte. Le timbre de sa voix est tropical, ses envolées lyriques soul sonnent claires et fortes. Di-Meh, petit bonnet cachant ses cheveux rasé, lunette old-school rouge et débardeur Bob Marley, fonce dans le foule. Son rap est puissant, accompagné d’un flow rapide et maîtrisé. Enfin, Slimka, grand et élancé, afffublé d’un tee-shirt...
L’Ego de Danitsa, malgré son succès, ne la surplombe pas!

L’Ego de Danitsa, malgré son succès, ne la surplombe pas!

Hier, à l’ombre d’une chaleur accablante, Danitsa s’est produite en showcase privé au Cosmo, pour le plus grand plaisir des membres du staff, avant de prendre d’assaut la scène du Club Tent aujourd’hui à 16h30! Si vous êtes de fidèles “Bananien-ne-s”, vous l’avez sûrement découverte lors de son passage dans notre émission spéciale Balélec. Si vous êtes de simples étudiants fêtards, vous l’avez peut-être écoutée sur différentes scènes de festival, comme Balélec ou Frauenfeld. Et si vous ne la connaissez toujours pas, vous pourrez la découvrir aujourd’hui à 16h30 au Paléo. En bref, si tu aimes le hiphop et la RnB moderne, tes oreilles devraient se tourner sur Danitsa. Elle devient une figure incontournable de la scène urbaine suisse, et commence à s’exporter chez nos pays voisins. Avec une tournée de festival bien remplie cette année, elle continue de défendre son premier album “Ego” au mieux. Entourée de son petit frère Mr. Pops et de son DJ Master ONI,  je sens qu’elle va continuer d’enflammer chaque scène qu’elle foulera. On pourrait croire que pour un showcase, l’artiste veuille se préserver, et donc ne pas donner le maximum; ce n’était pas le cas de Danitsa. Elle n’a aucunement retenu ses coups, même devant une petite foule assise, ses deux acolytes non plus d’ailleurs. Mr. Pops assure les arrières de sa sœur aînée, avec des back un peu à la manière des XTRM Boyz, Di-Meh, Slimka et Makala (qui seront eux aussi en concert au Club Tent aujourd’hui dès 22h45). Le plus surprenant dans ce show, c’est que Danitsa passe du feu à la glace. Tantôt elle lâche une note qui...

Warning: session_start(): open(/home/clients/f866279467a841248d6f3b7962424113/tmp/sess_2ba71a3ff6ca9f03863eda1bae55f6be, O_RDWR) failed: Disk quota exceeded (122) in /home/clients/f866279467a841248d6f3b7962424113/festivals/wp-content/plugins/unyson/framework/helpers/class-fw-session.php on line 13

Warning: session_start(): Failed to read session data: files (path: /home/clients/f866279467a841248d6f3b7962424113/tmp) in /home/clients/f866279467a841248d6f3b7962424113/festivals/wp-content/plugins/unyson/framework/helpers/class-fw-session.php on line 13

Warning: session_start(): open(/home/clients/f866279467a841248d6f3b7962424113/tmp/sess_9ffcc750d0706bd91ddae45d99c61aab, O_RDWR) failed: Disk quota exceeded (122) in /home/clients/f866279467a841248d6f3b7962424113/festivals/wp-content/plugins/unyson/framework/helpers/class-fw-session.php on line 13

Warning: session_start(): Failed to read session data: files (path: /home/clients/f866279467a841248d6f3b7962424113/tmp) in /home/clients/f866279467a841248d6f3b7962424113/festivals/wp-content/plugins/unyson/framework/helpers/class-fw-session.php on line 13

Warning: session_start(): open(/home/clients/f866279467a841248d6f3b7962424113/tmp/sess_240f08be18614c3241cd2caecc403cc0, O_RDWR) failed: Disk quota exceeded (122) in /home/clients/f866279467a841248d6f3b7962424113/festivals/wp-content/plugins/unyson/framework/helpers/class-fw-session.php on line 13

Warning: session_start(): Failed to read session data: files (path: /home/clients/f866279467a841248d6f3b7962424113/tmp) in /home/clients/f866279467a841248d6f3b7962424113/festivals/wp-content/plugins/unyson/framework/helpers/class-fw-session.php on line 13